Au Texas, on fore encore…

Le sous-sol entre San Antonio et Laredo, à la frontière mexicaine, recèle un trésor de schiste bitumeux : le réservoir d’Eagle Ford, que la hausse des prix de l’essence et l’évolution des techniques de forage permettent d’exploiter depuis seulement quelques années, mais pour encore plusieurs décennies, espère KED Interests, la société  de Houston qui édite le site EagleFordShale.com.

En fait, « personne ne sait combien de temps cela va durer », commente Garry Wilson, un rancher de la région qui a vendu son bétail lors de la sécheresse de 2008 et a conduit des bulldozers, avant de commencer à fournir des services de pompage à haute pression, il y a deux ans.

Garry Wilson

Ce qui est sûr, c’est que les champs de pétrole se multiplient : KED Interests recense quelque 250 forages actifs et estime l’impact économique du réservoir à environ 25 milliards de dollars rien que l’année dernière.

Du coup, les travailleurs saisonniers convergent vers la région et les motels poussent comme des champignons le long de l’autoroute 35. « A Cotulla, une demi-douzaine a ouvert en dix-huit mois et des centaines de maisons ont été construites pour être louées », signale Garry Wilson.

Au-delà des propriétaires de terrains riches en hydrocarbures ayant fait fortune du jour au lendemain, la fracturation hydraulique constitue donc le moteur du développement économique de la région. Sans la polémique qui existe sur cette méthode en France. « Les techniques ont évolué », répliquent souvent les Texans quand on évoque les risques environnementaux liés à cette technique.

Source : EagleFordShale.com

TEXTE Cécile

PHOTO Mélinda

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s