Voter avant le 6 novembre c’est possible !

Chris a voté le 25 octobre pour la présidentielle du 6 novembre.

Pour favoriser la participation électorale, le Texas permet à ses habitants de voter jusqu’à quinze jours à l’avance. Comme Barack Obama à Chicago, la dame assurant l’accueil de l’office de tourisme de Huntsville s’est prononcée avant le jour-J (qui tombe cette année le six novembre). Et Chris affichait fièrement son civisme avec un autocollant « a voté ! ».

En personne ou par courrier, ils sont près d’un million et demi à avoir ainsi anticipé l’échéance électorale, soit plus de 17 % du collège électoral selon les derniers chiffres de la Secretary of State. A Houston, un Français fraîchement naturalisé nous a raconté son étonnement face à l’engouement des Texans pour ce mode de scrutin.

« J’ai été surpris par la longueur de la queue à faire avant d’arriver à la machine de vote. Ensuite, c’est une cinquantaine de questions auxquelles il faut répondre, une dizaine sur des changements de lois locales, mais surtout une quarantaine de candidats à départager, depuis la présidence de la fédération jusqu’au 334e district judiciaire ! J’avoue avoir peu d’éléments pour me prononcer sur cette dernière élection. Mais au Texas il n’y a de toute façon qu’un seul candidat à certains postes : celui du parti républicain ».

Comme Chris, la plupart des Texans vote en effet pour le parti républicain. Au point que la primaire républicaine retienne parfois plus l’attention que l’élection générale.

TEXTE Cécile

PHOTO Mélinda

Oui, Démocrates et Républicains peuvent se parler calmement !

Quand le Texas Tribune réunit les deux coqueluches politiques texanes du moment, forcément, cela attire du monde. Le maire de San Antonio, Julian Castro, intervenant de choix de la convention démocrate il y a deux semaines, et Ted Cruz, le candidat à une élection sénatoriale ayant battu le gouverneur adjoint de l’Etat dans une primaire républicaine, ont ouvert la journée de débats organisée à l’AT&T Conference Center d’Austin dans le cadre du Texas Tribune Festival.

Lire la suite