Pour ou contre le contrôle fédéral sur la loi électorale texane ?

Comme les autres Etats de l’Union, le Texas a son propre code de la route, sa politique scolaire, de santé publique, etc. Mais tout comme une série d’Etats ou de régions au passé raciste, il ne fait pas ce qu’il veut en matière électorale. Et c’est un Texan, le Démocrate Lyndon B. Johnson, qui a introduit la loi interdisant le suffrage censitaire qui excluait jusque là de nombreux Noirs de la vie démocratique.

Le Voting rights Act de 1965 oblige toujours le Lone Star State à obtenir l’aval fédéral dès qu’il modifie une disposition électorale. Une disposition dépassée pour certains. Mais sur laquelle l’administration Obama s’est appuyée pour censurer deux lois électorales texanes au cours des derniers mois. Journaliste au Texas Tribune, francophone et francophile, Jay Root est revenu pour nous sur cette polémique à l’issue d’un débat sur le sujet samedi, à Austin, dans le cadre du deuxième Tribune Fest.

PS : Jay Root vient de publier un livre électronique analysant l’échec du gouverneur Rick Perry dans la primaire républicaine à l’issue de laquelle Mitt Romney s’est imposé : Oops! (A Diary from the 2012 Campaign Trail).

Publicités